Les Editions Laleli


Nouveautés

Aïda Pacha - Liberté - Tome 2
Aïda Pacha - Liberté - Tome 2
Levent - Bien au-delà des embruns d’Orient
Levent - Bien au-delà des embruns d’Orient

Actualités

Texte d'introduction des actualités ou brèves.

Turquie: des écrivains dénoncent les atteintes à la liberté d'expression

Envoyer Imprimer PDF

«Quelque 150 écrivains et journalistes sont derrière les barreaux», s'est offusquée vendredi une délégation du PEN Club International constituée d'hommes de lettres mondialement connus, au terme d'une visite en Turquie.

Correspondante à Istanbul

Le cri d'alarme est unanime: la liberté d'expression est en danger en Turquie. À l'issue d'un déplacement d'une semaine dans le pays, une délégation de 23 membres du PEN Club International a exprimé ce vendredi sa vive inquiétude relative à la répression qui frappe, entre autres, les hommes et femmes de lettres. «Aujourd'hui, la Turquie est la plus grande prison du monde pour journalistes», rappelle un texte de solidarité envers les écrivains embastillés, cosigné par de nombreux auteurs de renommée internationale. «Quelque 150 écrivains et journalistes sont derrière les barreaux. Plus de 170 organes de presse ont été fermés par décret présidentiel dans le cadre de l'état d'urgence» (instauré après la tentative de coup d'État du 15 juillet), précise cette missive, en rappelant que la purge post-putsch touche aussi les voix critiques du gouvernement.

Parmi les membres de cette délégation, dirigée par la présidente du PEN Club, l'écrivaine américaine Jennifer Clement, figuraient, entre autres, son ex-président, l'essayiste canadien John Ralston Saul, le président du comité du Prix Nobel de littérature Per Wästberg, mais également des représentants de grandes maisons d'édition, dont Ronald Blunden, du groupe Hachette. Fidèles à leur culture de la transparence, ces différents membres du PEN Club avaient préalablement notifié les autorités turques de leur visite. Cette mission d'évaluation a d'ailleurs commencé par deux jours d'entretiens officiels dans la capitale administrative Ankara avec des représentants du gouvernement et de différentes factions politiques.

L'arbitraire de l'appareil judiciaire

Puis, une fois à Istanbul, la délégation a pu rencontrer plusieurs écrivains inquiétés, dont Asli Erdogan, récemment remise en liberté mais toujours poursuivie pour «appartenance à une organisation terroriste», ainsi que des éditeurs. Elle s'est rendue au siège de différents journaux, dont le quotidien Cumhuriyet, actuellement sous pression. Le déplacement devant la prison de Silivri, où sont incarcérées de nombreuses personnalités, a néanmoins rapidement tourné court. «En cinq minutes, quelque 75 à 100 soldats ont encerclé nos deux minibus. Et sur le chemin du retour, nous avons été stoppés à trois reprises pour contrôle des passeports», confie Eugene Schoulgin, vice-président du PEN Club International, et membre de la délégation. Un échantillon, dit-il, des «restrictions imposées dans le cadre de l'état d'urgence».

Également du voyage, le romancier allemand Peter Schneider s'est inquiété du règne de l'arbitraire qui prévaut au sein de l'appareil judiciaire. «Aujourd'hui, des écrivains sont accusés d'être terroristes et emprisonnés pour avoir simplement exprimé leur solidarité envers un journal prokurde», observe-t-il, tout en regrettant les restrictions imposées aux écrivains embastillés: visites familiales limitées, annulation du passeport pour ceux qui sont libérés sous conditionnelle.

Le président émérite du Pen Club international, John Ralston Saul, a pour sa part pris note de la récente décision des autorités de ramener la garde à vue de 30 à 7 jours. Mais cette mesure ne s'applique pas aux personnes inculpées pour terrorisme. «Or, c'est malheureusement le cas pour un grand nombre d'écrivains», déplore-t-il. Pour lui, ce climat de répression est d'autant plus inquiétant à l'approche du référendum, contesté par l'opposition, sur l'augmentation des pouvoirs du président Erdogan. «L'état d'urgence qui prévaut et la mise sous silence de nombreux écrivains et journalistes compromet la légitimité du référendum sur la Constitution», prévient-il.

Source : le Figaro : Publié le 27/01/2017 à 15:36, Par Delphine Minoui

 

Interventions de sensibilisation à la Turquie

Envoyer Imprimer PDF

Si vous êtes enseignant ou travaillant dans le domaine social, éducatif ou universitaire, la maison d’édition à élaborer des modules de sensibilisation qui se décline en deux modules, sur le thème de la Turquie.

 

Ces deux modules de formation sont spécialement réalisés dans le but de faire mieux connaitre la Turquie au Grand Public Français.

 

Le premier module qui se nomme Découverte, est une approche plus globale sur la Turquie en mettant en lumière, les diverses caractéristiques de ce pays à travers l’ethnologie, la géographie, l’histoire, les relations Orient-Occident.

Ce premier module à une durée moyenne de 2 heures pouvant aller jusqu’à une demi-journée s’il y a des travaux dirigés annexés et peu correspondre à tout public enfant comme adulte.

 

Le second module qui se nomme Expertise, est une dissertation détaillée de ce pays en focalisant sur les thèmes suivants : tribus, géographie, histoire, économie, politique, relations bilatérales Europe-occident, géopolitique, art, architecture, etc.…

Ce second module à une durée moyenne d’une journée et peut-être agrémenté de travaux dirigés, ou autre travaux à élaborer avec l’enseignant suivant l’angle de traitement retenu par celui-ci de manière à le rendre plus complet sur une durée de 2 jours.

 

Nous privilégions les établissements situés en région parisienne, mais nous ne sommes pas opposés à nous déplacer en province. Par contre étant donné que nous sommes situés en Ile de France, il convient de nous prévenir suffisamment à l’avance afin de la planifier dans notre agenda.

Pour nous contacter, envoyer nous un mail à cette adresse : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. nous nous ferons un plaisir de vous répondre dans les meilleurs délais.

 

Claude-exeter Désiré

06 novembre 2010

 

Séances Dédicaces à la demande

Envoyer Imprimer PDF

Si vous êtes libraire ou que vous souhaitez faire connaitre notre maison d’édition à votre libraire préféré, il suffit de prendre contact avec nous et nous pouvons organiser des séances Dédicaces dans la boutique de la librairie.

Nous privilégions les librairies situées en région parisienne, mais nous ne sommes pas opposés à nous déplacer en province. Par contre étant donné que nous sommes situés en Ile de France, il convient de nous prévenir suffisamment à l’avance afin de la planifier dans notre agenda.

Pour nous contacter, envoyer nous un mail à cette adresse : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. nous nous ferons un plaisir de vous répondre dans les meilleurs délais.

 

Claude-exeter Désiré

08 novembre 2010

 

Mon Espace






Partenaires


Votre Panier

VirtueMart
Votre panier est actuellement vide.

L'Edito

Les Editions Laleli est une maison d’édition spécialisée sur l’Orientalisme et plus particulièrement sur la Turquie. Tout ce qui touche à l’Orient est un centre d’intérêt pour cette toute nouvelle maison d’édition, qui publie également les œuvres de son fondateur Claude-Exeter Désiré.

Le Mot turc du mois

Kiosque > Köşk

Pavillon ouvert de tous côtés, installé dans un jardin ou sur une promenade publique. Petite boutique située sur la voie publique.

Animé par Joomla!
Contenu du site © Les Editions Laleli
Adaptation Emapress

Mentions légales